samedi 10 mai 2014

EDUCATION POSITIVE





Ce matin, ma petite fille de trois ans m’a surprise en train de pleurer dans la salle de bain.

Ça nous arrive à tous de pleurer, n’est ce pas…

Fatigue, découragement, profond sentiment de solitude, impression d’être incomprise, transparente…
La quête d’Absolu, de Lumière peut nous amener aux doutes, avec cette impression d’avoir le cœur en miette…
Douces larmes.
Amertume.

La vie est belle. Oui.
La vie est dure aussi. 

J’étais assise par terre. Recroquevillée sur moi-même.
Combien de temps avant que cette douleur sourde ne me délaisse ?!
Quand tu donnes, tu donnes et qu’en retour, tu ne reçois rien…

Et ma fille entre sans crier gare !
Elle s’arrête net. Surprise.
- "Tu pleures maman ?"

J’essuie mes larmes à la va-vite. Bon, tu passes tes journées à leur apprendre à identifier leurs émotions, tu ne vas pas lui mentir maintenant…

-          -  "Oui, chérie. Tu sais, des fois les mamans aussi sont tristes et pleurent…
Je m’arrête là. Pas besoin d’entrer dans les détails…
La rassurer tout de même.
-         - Ne t’inquiète pas. Ce n’est pas de ta faute".

Haute comme trois pommes, elle s’approche de moi et pose ses petites mains chaudes sur mes joues humides.
-          - "Là… C’est tout…, me dit elle de sa petite voix fluette. Tu es gentille maman, tu es intelligente, tu es importante et tu es jolie !"
Je la serre contre mon cœur, bouleversée. 

Elle venait de me répéter ce que je lui apprends depuis des mois. 

Quand mes enfants sont tristes, blessés, vexés, je m’agenouille devant eux, je place leurs petites mains dans les miennes et je leur dis doucement : « Regarde-moi ! »
Une fois le contact visuel établi, je leur souris avec amour et je leur dis : " Répète après moi !
- Je suis gentil(le)
- Je suis intelligent(e)
- Je suis important(e)
- Et je suis joli(e)"

Systématiquement, ils finissent par me sourire et je vois l’apaisement dans leur regard.

Si vous avez vu le film «  la couleur des sentiments », vous devez déjà connaître cette méthode.
Intuitivement, j’avais senti que leur apprendre ce genre de pensées positives pouvait leur être bénéfique. 
Sans tomber dans l’exagération. 
Y croire. Profondément. 
Et leur transmettre cette conviction afin qu’elle devienne une force pour eux. 

Et ce matin, je viens de recevoir la plus belle  preuve que cette méthode fonctionne !

Ma fille m’a rendue ce que je lui avais donné. Tant d’amour…
Je me suis sentie apaisée.

Vivre les mains ouvertes peut être douloureux et décourageant.
Mais on finit toujours par recevoir.
Ça arrive sans crier gare !
Et c’est haut comme trois pommes...

Merci mon ange.
Ton amour illumine ma vie.

Illustration: Statue de  René Letourneur " L'aube" et Mimi la petite souris

5 commentaires:

Désolée pour le changement de présentation, mais je rencontrais de petits problèmes avec le précédent modèle...

Oh que c'est bon de recevoir, surtout de la part des enfants! On voit de temps en temps que ce que l'on sème a un sens... très joli texte qui donne envie de garder le cap!

Merci Mancha!

Belle journée :)

Ca aussi Ameline c'est très psycho actif...
Merveilleux feed back!

Hang on!

Oh! Ça c'est vraiment un trés beau compliment... Merci beaucoup Marie-Laure

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More