mercredi 25 juin 2014

BATTEMENT




Il s'agit de ce temps que je vais prendre, juste avant le prochain billet.
Un temps pour autre chose...
Une pause.
Des vacances?
Notion bien relative avec trois oisillons...
Non.
Mon corps me donne des signes de fatigue que je dois écouter.
Ma tête a besoin de se concentrer sur mes examens qui approchent ( et oui, une psy est continuellement en formation...)
Mon coeur me dit de lâcher-prise.
Le temps d'un battement d'ailes.


Petite histoire:

Ma fille de 3 ans, sur mes genoux, a posé sa tête contre ma poitrine. Je lui caresse doucement les cheveux. Câlin du matin.
Soudain, elle redresse la tête, surprise.
- Maman! J'entends un bruit.
Je souris.
- Oui. C'est mon coeur. Tu entends ses battements.
Je lui prends sa petite main et la pose sur sa poitrine.
- Tu entends le tien?
Elle écoute. Puis sourit.
- Oui.
- Tu vois, avec ta main, tu peux entendre les battements de ton coeur. C'est un peu magique, non?
Elle hoche la tête. Concentrée.
- Mais maman..., s'étonne t'elle encore... Et son visage s'illumine d'un franc sourire. C'est le même!

Quelle joie pour elle! 
Elle vient de trouver un point commun. 
Un point commun entre nous.

Notre battement est le même.

Des êtres de lien. 
Voilà ce que nous sommes

Notre besoin?

Je reviendrai à la mi-juillet.
Hum... Début Aôut??

D'ici là, 
Belle envolée à vous, chers lecteurs! 
L'été est si doux.
Illustration: Francine Van Hove " Le cygne" détail. exposition 2011. 

2 commentaires:

Bonnes vacances à vous, reposez vous autant que vous le pouvez, merci pour cette belle histoire de coeurs battants...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More