dimanche 23 novembre 2014

GOUTTE



Poser sa tête, doucement,
Et suivre du regard les étranges arabesques des gouttes de pluie sur la vitre de mon âme.
Doucement.
Quel calme finalement.
Quel calme...

Parfois, je pourrais presque les sentir,
Ces doigts légers, effleurant à peine les contours de mon visage...
Légèreté du temps
Dans cette fragilité
Cette danse de lumière.
Oui, parfois...

Je pourrais m'abandonner...

La vie a ce drôle de pouvoir 
De nous faire vaciller et choir...
Profondément.
De toute possibilité.

Une petite goutte de pluie
Glisse sur cette fenêtre humaine...
Sans bruit.

Quel calme.
Oui.

1 commentaires:

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More