mardi 30 décembre 2014

LA LISTE DE MES JOIES


Après la liste de nos envies, de nos "en Vie" qui motive et nous oriente dans nos désirs et nos aspirations à être et à faire, 
Attardons-nous un peu du côté de la liste de nos joies.

Pourquoi?

Parce que notre mémoire ne nous sert pas qu'à nous faire du mal... 
Croyez-vous qu'il soit si négatif de passer du temps dans ses souvenirs?
Tourner franchement le dos à son passé est il une bonne chose?
Je ne le pense pas...
Si les personnes d'un grand âge aiment à évoquer leurs souvenirs, c'est parce que cela leur procure aussi du bonheur, de la joie... 
Le savez-vous? En vieillissant, nos émotions s'émoussent... C'est inexorable...
Rappeler nos événements vécus, c'est réactiver aussi les émotions qui y sont liées. 
Pourquoi?
La saveur même de notre existence, c'est de pouvoir éprouver des émotions
Et n'oubliez pas que nous sommes des êtres vivants avec une forte potentialité au changement. 
Nous pouvons tout à fait guider notre regard et ainsi modifier notre manière de vivre.
Établir une liste de nos joie peut nous y aider.

C'est un exercice orienté qui consiste à plonger dans nos souvenirs pour y dénicher nos pépites d'or. Certaines pépites sont tellement grosses qu'il est facile de les saisir, mais d'autres demandent un peu plus de travail ...

comment procéder?

Et bien, peut-être en choisissant un système de classification.

Tout d'abord, nos grosses "pépites", nos joies uniques, celles qu'il est facile d'évoquer:

Le souvenir de nos "premières fois": le jour de notre mariage, le jour de la naissance de nos enfant, le jour où nous avons dit "je t'aime" pour la première fois , le jour d'une réussite scolaire, professionnelle, ...

Le souvenir d'instants exceptionnels, "hors du temps" : comme avoir assisté à tel événement, avoir vécu un moment "fort" ( voir une tornade, se baigner dans un lagon avec des tortues de mer, un échange de serments, une danse sous la pluie sur les toits de Paris, ...)

Puis, nos petites pépites, nos joies "ordinaires" : 

nos derniers fous rire, éclats de rire
nos souvenirs d'enfance heureux ( le chocolat chaud du goûter, les jeux avec votre amie...), 
nos souvenirs amoureux agréables ( nos promesses, nos voyages, nos échappées, nos bains,...), 
nos souvenirs d'amitiés, de partage, de "délire"avec des proches, des gens que l'on aime, ou que l'on a aimé, ( nos fêtes, nos expéditions burlesques, nos chansons à tue-tête, nos sorties improvisées, ...),  
nos souvenirs de joies sensorielles ( le chocolat sous la langue, un repas gastronomique, un opéra, un concert, un massage, des ébats,...) ,
nos souvenirs de joies intellectuelles (un roman, un essai, l'acquisition d'un savoir, ...),
nos souvenirs de joies solitaires, banales, ou inavouables ( le pot de nutella en pleine nuit, un paysage splendide, les ronronnements d'un chat, les gouttes de pluie sur son visage, l'herbe sous les pieds nus, un roman ou un film à l'eau de rose, un sketch comique...)


L'intérêt de lister ses joies, est de les rendre présentes à notre esprit, vivantes, concrètes. 
Y penser à nouveau va vous rendre heureux.
Peut-être même ressentirez-vous de la gratitude pour cette vie qui vous permet de vivre autant de moments de joies et peut-être aussi, cela va vous faire prendre conscience de l'importance de certaines personnes, de certains choix, de certains actes, paroles, mots dans votre vie qui vous aident à être heureux, parce qu'ils vous procurent de la joie.
 
Vous verrez qu'au début, trouver des instants de joie sera un peu contraignant et même difficile... 

Est ce que pour ce souvenir, je peux qualifier ce moment de joyeux?
Dîtes-vous bien, que les moments de joie "pure", n'existent pas... A chaque instant de joie, d'autres émotions, d'autres ressentis, y seront associés, comme la peur, la fatigue, l'ennui, la tristesse, la douleur, ... Mais à cet instant, si le sentiment de joie était présent, dominait ou pas, et bien, oui, c'était un moment joyeux.

Au fur et à mesure que vous vous soumettrez à l'exercice, vous entraînerez votre esprit à se focaliser sur les moments de joie de votre existence.

L'objectif étant ensuite, de rechercher aussi dans votre présent, vos instants de joies, et plus difficiles encore, vos possibilités de joie!
Car certains moments de joie vous arrivent "tout prêts" et il est alors facile d'y plonger et de les savourer.
Mais d'autres moments, ne sont qu'à l'état d'ébauche, de "possibilité" latente et c'est alors à nous de choisir d'en faire ou non un instant de joie.
Quand je fais la vaisselle, est ce que je peux à ce moment éprouver de la joie? L'eau chaude sur mes mains, la mousse, le plaisir de laver...
Quand je rencontre telle personne, est ce que je peux en faire un moment de joie partagée?
Quand la personne que j'aime rentre épuisée, est ce que je peux lui procurer du bien être et en éprouver de la joie?
Qu'est ce qui peut apporter de la joie à mes enfants? une sortie différente? Attirer leur attention sur les couleurs de ce ciel plutôt que sur leurs chaussures sales?

Pourquoi est ce important?

La joie est une émotion universelle, fragile et éphémère.
Elle n'efface pas nos douleurs, mais elle nous aide à vivre avec.
De fait, elle nous est très précieuse.
La joie recèle de gros avantages: Elle colore notre existence, l'illumine, la rend douce et savoureuse.
Elle attire car avec elle, sourire, rire, aimer est plus facile
Et puis, la joie est contagieuse... Ce qui vous rend joyeux peut se partager.
Avant même de parler de bonheur.
La joie n'a besoin que de nous, de la place que chacun peut lui faire dans sa vie, pour exister, grandir et devenir un véritable art de vivre.

Et puis, bien-sûr, il existe ces moments de vie "extra"ordinaires, où la joie est immense
Mais c'est véritablement dans l'ordinaire et avec les autres que la joie, par petites doses répétées, devient une force et un cadeau.

Une année se termine. Une belle année pour ma part.
Une année nouvelle va commencer.
Que puis-je vous souhaiter d'autre, si ce n'est davantage de joie dans votre vie?
Merci de me lire, chers internautes... 
Mes amis virtuels
Mes amis réels
Ma famille
Et aussi mes inconnus, de passage, par hasard ou par choix...
Merci, sincèrement.
Je ne pensais pas recevoir de votre part autant de bienveillance, de tolérance et de soutien.
Merci 




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More