mardi 7 avril 2015

ESSAYER ET RENONCER



Nécessaire renoncement?

Parfois, une idée émerge et l'esprit tourne autour.
Curieux, il en explore les différents aspects et c'est comme s'il ouvrait des fenêtres sur une lumière aux multiples facettes. L'esprit s'en nourrit.

Il arrive aussi que l'on devine ces fenêtres mais que l'on choisisse de maintenir les volets fermés.
Choisir l'ombre.
Choisir de maintenir une part de mystère.
Pour se protéger? Par humilité?

Il arrive aussi que l'on comprenne que certaines fenêtres resteront pour toujours fermées.
Non par choix, mais par incapacité.
Incapable.
Ne pas avoir les ressources pour
Ne pas être en mesure de...

On dit que certaines personnes, par peur d'échouer, choisissent de renoncer.
Ne pas prendre de risque, afin d'éviter de souffrir.
De manière objective, cette position est préjudiciable.

Mais lorsque l'on a souffert. Longtemps et intensément.
On sait l'effondrement.
Et oui, le renoncement devient une bouée de survie...
Je crois, que c'est ce que Seligman appelle l'impuissance apprise...

J'ai appris l'impuissance. Indéniablement.

Et je dois me battre chaque jour avec moi-même pour ne pas renoncer.
Renoncer à mes valeurs
Renoncer à mes aspirations
Renoncer à ce que ça représente dans ma vie....
A ma façon d'être dans ce monde si désabusé, si gorgé de lassitude, et d'ennui...

Mais je dois me battre aussi avec moi-même pour renoncer!
Un renoncement nécessaire.
Renoncer à tout comprendre, tout résoudre, à ouvrir toutes les fenêtres
Renoncer à avoir raison, à convaincre, à détenir LA vérité
Renoncer à pouvoir

Car je ne suis pas plus certaine qu'une autre personne
Je ne suis pas plus forte qu'une autre.
Et oui, je suis incapable.
Profondément et terriblement consciente de mes limites.

Il paraît que c'est rassurant de se dire que l'être humain n'est pas parfait
Certains même revendiquent l'imperfection
Personnellement je n'y entends qu'impuissance...
Une petite voix, persiflant à mon oreille : " A quoi bon... Puisque, ce ne sera jamais parfait...."

Alors, il me reste le mieux.
Oeuvrer à davantage.
Se battre pour faire plus.
Essayer encore.

Tyrannie de l'effort.
Ordinaire. Quotidien.

On regarde certains,

Se recroqueviller dans des discours appris,
S'enfermer dans la critique facile et la vision pondérée, distanciée, froide de la vie...
Et certains jours, on voudrait renoncer au mieux
Pour faire comme eux.

Tyrannie de l'humilité.
 Ordinaire. Quotidienne.

On regarde d'autres encore,
Se proclamer dans le vrai, enseigner des pseudos-vérités et se draper dans les vanités de l'esprit.
Comme eux, on souhaiterait tellement changer le monde et le créer selon nos souhaits!
En mieux?
Mais mieux pour qui? 
Pour nous? Pour eux? Pour la vie?

Oui. Certains jours, c'est dur.
Très dur.
D'y croire encore.
Et de faire cet effort
De distinguer
Ce qui est à essayer,
De ce qui est à renoncer.

Illustration: Marie de Béthanie, acte superbe d'humilité et de bravoure.

5 commentaires:

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

Je crois que temps que vous resterez toutes deux dans un discours véhément de " j'ai raison et tu as tord", vous ne réussirez pas à vous écouter... Vouloir imposer son point de vue ferme Et blesse l'autre... Critiques, jugements, attaques franches ou sous entendues.... Ce sont des violences et des rapports de forces .....ici, vous etes sur mon espace. C'est à moi de l'accepter ou non. Je vous ai publié. On en voit le résultat...Je dis stop.

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez laisser un commentaire, c'est ici.

Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More